Paris : on se met au vert avec Mille Arbres

Si « Pyramide inversée », « Forêt sur tapis volant » ou « Village flottant », sont des notions qui vous parlent, pas de doute vous étiez à la conférence de Sou Fujimoto et ses collaborateurs le vendredi 14 Avril au Pavillon de l’Arsenal.

Connaissant bien cet architecte japonais onirique, nous n’avons pas été déçues par la présentation de sa nouvelle proposition dans le cadre de l’opération Réinventer Paris. Le projet « Mille Arbres » de Sou Fujimoto se situe sur l’emplacement Pershing (gare routière) entre la porte Maillot et la porte des Ternes, à côté du Palais des Congrès dans le 17ème arrondissement.

L’architecte propose que la capitale renoue avec la nature. Le challenge : faire de la limite du boulevard périphérique un point de liaison fort avec l’élément végétal. Une architecture massive superposant et juxtaposant plusieurs éléments de programme, est fragmentée par une croissance végétale développée à l’extrême, tant à sa base qu’à son sommet.

A cheval sur le « périph’ », le projet prend la forme d’une sorte de cône inversé. Le bâtiment est multi usage, comprenant bureaux, commerces et crèches. En haut, sur la dernière tranche, se trouve une sorte de village en lévitation : différentes typologies de maisons d’un blanc immaculé émergent au milieu des arbres avec une vue imprenable sur Paris. L’architecte offre aux habitants des 127 logements organisés en duplex et triplex, plus qu’une nouvelle manière d’habiter Paris : un havre de tranquillité.

L’image est séduisante sur le papier, mais ce projet soulève beaucoup de questions. Quand est-il de la réalité de la construction face aux perspectives visuelles proposées par l’architecte ?

Des paradoxes existent à plusieurs échelles : idéologique, constructifs et financier.

Concevoir une forêt qui serait un nouveau poumon de la ville sur une dalle béton n’est pas réellement écologique. Les enjeux constructifs sont considérables : si l’on considère que la réfection d’une étanchéité d’un toit végétalisé est obligatoire tous les 30 ans environ, qu’en est-il pour un toit planté de mille arbres de taille conséquente? Un arbre de 6 mètres de haut nécessite 6 m3 de terre pour un développement optimal. (Insertion d’une coupe du projet). Ainsi planter mille arbres équivaut à utiliser 6000m3 de terre. Est-ce réalisable ? Le projet tel qu’il est présenté correspond-il à ses propre ambitions ?

Ce projet est-il pérenne ?

L’évolution d’une forêt urbaine est complexe. Elle demande beaucoup d’investissement et d’entretien. A Paris, un arbre de taille adulte nécessite 100 litres d’eau tous les 15 jours pendant 7 mois durant les trois premières années de sa plantation afin de garantir un bon développement. Ainsi, il faudrait 4200 litres d’eau par arbre pour les trois premières années, ce qui reviendrait à verser plus de quatre millions de litres d’eau pour mille arbres.

mille-arbres_foret-sur-le-toit
Mille Arbres – vue depuis les maisons particulières

Les projets de « Réinventer Paris » sont axés sur le logement social. Mille arbres proposent des logements en accession, sociaux et intermédiaires. Ses habitants auront-ils les moyens de financer les charges de co-propriétés induites par l’arrosage, l’élagage et l’entretien de cette forêt suspendue ? S’agit-il d’un paradis ouvert à tous ou réservé à une élite ayant largement les moyens ?

L’ambition architecturale est stimulante mais l’on peut se questionner sur  la viabilité d’un tel projet.

REFERENCES

Conférence de Sou Fujimoto et Oxo Architectes au Pavillon de l’Arsenal

le 20H de France 2 : Paris, le béton remplacé par la nature

Exposition « Ré-inventer Paris » : tous les projets

Mille Arbres – Oxo Architectes

La gestion des arbres à Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s