Construire en 3D

Aujourd’hui pour qu’un projet se concrétise il faut qu’il soit rentable. Matériaux à faible coût et rapidité de mise en œuvre sont le centre des intérêts. Que ce soit le coût de l’ouvrage ou de la main d’œuvre, la véritable économie d’argent se gagne en temps. Le préfabriqué devient alors une véritable alternative qui permet d’épargner de l’argent grâce à une grande vitesse d’exécution. Les architectes l’utilisent parfois dans leurs constructions. Les taches sont le plus possible standardisées. Les architectes produisent des bâtiments avec les mêmes portes, les mêmes fenêtres, les mêmes salles de bain afin d’optimiser les espaces.

Performance économique et rapidité d’exécution

Les prouesses technologiques vont nous permettre de construire plus rapidement. L’impression 3D grandeur nature permet à la fois de produire en grande quantité des logements en série que de réaliser des espaces singuliers à moindre frais. La rapidité de mise en œuvre et le coût des travaux deviennent imbattables. (Voir les articles : « L’imprimante 3D qui peut construire une maison en 24h » ici  ou « Des maisons de 200m2 imprimées en 3D pour 3500 euros »  ici ). Jamais de telles capacités n’avaient encore été atteintes sur le marché du BTP et cela pourrait devenir une solution efficace, rapide, économique et écologique au problème du mal logement en France. L’arrivée de l’imprimante 3D sur les chantiers pourrait modifier fondamentalement la productivité des entreprises du BTP. Ce serait un moyen de démultiplier la production.

Chantier à Suzhou en Chine – 24 maisons individuelles

Explication en video ici

“Cette solution allie à la fois conception et contrôle de la production,” confirme le Professeur Khoshnevis. Les bâtiments sont « conçus par ordinateur et construits par l’ordinateur ». Contour Crafting, l’une des entreprises qui développe ce procédé, espère réaliser « des quartiers entiers pour un coût radicalement bas, dans un temps extrêmement court, de manière bien plus sécurisée et avec une souplesse architecturale jamais atteinte. »

 

Un procédé écologique

Cela fonctionne comme une imprimante 3D miniature, à cette différence qu’il faut l’alimenter en béton composite depuis un camion toupie à proximité. Ce béton est un mélange de granulat, d’eau, de ciment mais surtout de fibres et d’adjuvants qui permettent l’isolation du matériau mais également d’élever ses performances structurelles. Les techniques se développent et se diversifient à grande vitesse.

contour-crafting-chantier-impression-3d

Les Français ont décidé de créer leur propre imprimante 3D à l’échelle d’une maison après que les Chinois, les Américains et les Russes en aient développée. Il existe des engins qui se déplacent sur le chantier depuis un bras fixé au centre comparable aux systèmes de grue. Une autre machine imprime au dessus à l’aide d’un portique robotisé qui enjambe la surface de la construction

S’affranchir des limites constructives

L’impression 3D permet de s’affranchir des contraintes géométriques. La montée en puissance du Dessin Assisté par Ordinateur (DAO) ainsi que cette manière de construire donne la possibilité de faire des bâtiments avec de nouvelles formes. Le gain de temps et d’argent de ce système favorise la créativité et la liberté d’expression dans la conception. Les architectes ont alors la possibilité de s’attarder plus longuement sur la qualité des espaces qu’ils génèrent.

gael-collaro

Gael Collaro – Projet humanitaire à Bruxelles 

Cette méthode permet également de gérer à distance la construction. Ce qui ouvre les portes de la construction d’habitations ailleurs que sur terre dans le futur. L’espace et les océans sont des milieux peu accessibles par l’homme mais grâce à ce nouveau procédé nous pouvons envisager d’y construire dans le futur.

Bibliographie

Livres

HOD Lipson, KURMAN Melba, L’impression 3D : la prochaine révolution industrielle, Paris, First interactive, 2014.

BRUMENT François, Campagnoli Maëlle, 70 créations innovantes : L’impression 3D, L’usine du futur, Paris Dunod, 2016.

Articles de revue

ECREVILLE Hubert, Robotique : L’impression 3D gagne le chantier, Le moniteur des travaux publics, Publié le 29 Janvier 2016, Paris,  N°5853

3D printed habitat challenge design compétition, ARCA international, 2016, Janvier 2016, Février, N°128 Monaco, 2016

GENDALL John, 3D printing, the field of possibilities, L’architecture d’aujourd’hui, 2015, nov, N°409

Articles Web

Mark Hattersley (MSN Innovation), Construction21 France, L’imprimante 3D qui peut construire une maison en 24h, Disponible < ici > Consulté le 05 octobre 2016

Alex, 3D native, Des maisons de 200m2 imprimées en 3D pour 3500 euros, Disponible < ici > Consulté le 05 octobre 2016

Vidéos documentaires

20H France2, Imprimante 3D : Construction, une maison en 24heures chrono, 1 min 13. Disponible < ici > Consulté le 25 septembre 2016

ARTE, Des maisons imprimées en 3D, 14 min 32. Disponible < ici > Consulté le 25 septembre 2016

Lille Live, Une imprimante 3D pour construire sa maison ?, Disponible < ici > Consulté le 12 octobre 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s