Weaving a home : les hébergements d’urgence

Le peuplement humain est le résultat de vagues de migrations qui ont conduit à la découverte de nouveaux territoires et à la création de nouvelles communautés formant peu à peu des villes et des nations. Au lendemain des guerres mondiales ou des catastrophes naturelles, le monde a été témoin du déplacement en masse de personnes à travers les continents. Pus récemment, les guerres en Syrie, en Afghanistan, en Irak et ailleurs dans le monde ont entrainé des millions de réfugiés à prendre la route pour vivre dans des abris de fortune sur des terres qui leur sont étrangères et ceci sans qu’ils puissent se projeter dans les années à venir. Ils vivent dans des camps dépourvus de bonnes conditions de sécurité et d’hygiène. N’ayant pas les moyens de construire des abris durables, ils se contentent de tentes ou d’habitats précaires. Avec Weaving a Home, Abeer Seikaly, une architecte jordano-canadienne, propose un éco-abri spécialement adapté aux réfugiés.

_images_140312_6
Weaving a home

Le projet « Tisser une maison » réexamine le concept architectural des abris de tente en créant une toile technique et structurelle qui se dilate pour former une enveloppe, puis se contracte lorsqu’il s’agit de la déplacer. Le design de l’enveloppe, qui est semblable à la structure d’un nid d’abeille, permet un rangement rapide et un transport facile lors des déplacements des camps de refugiés.

_images_140312_11.jpg

La tente fournit tout le confort nécessaire dont les populations ont besoin pour se reconstruire (chaleur, eau courante, électricité, espace de stockage, etc.). Elle est dotée d’une peau qui absorbe l’énergie solaire et la convertit en électricité en la stockant dans des batteries installées sous le sol. Les toits des abris sont également équipés d’un réservoir d’eau pour permettre aux habitants de se laver. Ces tentes sont aussi dotées d’un système de thermosiphon et de drainage pour protéger l’habitat des inondations en cas de fortes pluies. Chacun a la liberté de monter sa tente comme il veut en manipulant la peau extérieure de manière à réguler son ouverture et sa fermeture pour contrôler l’exposition aux éléments environnants et à la lumière.

_images_140312_8.jpg

L’utilisation de tissus de fibres linéaires offre la possibilité de créer des modèles en trois dimensions faciles à manipuler, à monter et à démonter. Le projet incarne les avancées technologiques les plus développées et une méthode d’assemblage de la matière très performante, le système d’assemblage d’éléments en plastique durable pouvant former de grands ensembles unitaires complexes susceptibles de s’adapter à différents usages. Les enveloppes souples se replient sur un axe central. Le design s’adapte ainsi aux désirs des diverses communautés qui tissent métaphoriquement leurs vies ensemble. La toile légère, mobile et structurelle, peut s’adapter dans un lieu certes transitoire mais enraciné, privatif mais connecté. Dans cet espace, les réfugiés trouvent un endroit où se protéger des turbulences du monde, un endroit pour retisser des liens sociaux.

A plus grande échelle, Abeer Seikaly propose d’assembler ces tentes pour créer de véritables quartiers tout en sachant réserver des espaces privés plus intimes.

Ce projet architectural humanitaire est aussi poétique. Abbeer Seikaly a revisité l’architecture austère des abris de fortune en proposant des tentes en forme de vagues.

Le projet Weaving a home a été désigné lauréat du LEXUS DESIGN AWARD 2013.

Références:

Revues:

– Eluxe Magazine : DISPLACED WITH DIGNITY: ECO REFUGEE SHELTERS.

  Sites internet :

https://revermacabane.wordpress.com/2015/11/02/weaving-a-home/ : Rêver ma cabane

http://www.lemoniteur.fr/article/jordanie-abeer-seikaly-tisse-des-hebergements-d-urgence-24969194 : Jordanie : Abeer Seikaly tisse des hébergements d’urgence

http://www.amush.org/abeer-seikaly-weaving-a-home/ : ABEER SEIKALY – WEAVING A HOME

http://www.designboom.com/architecture/abeer-seikaly-weaving-a-home-disaster-relief-03-06-2014/

Vidéos :

https://www.youtube.com/watch?v=OuUHDLMAseA : Foldup Tent Collects Solar Power And Harvests Water – BTF.

 https://www.youtube.com/watch?v=Z1pV6jRY-hs : Two Middle Eastern women helping Syrian refugees.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s