Maxi Edmond de Rothschild : un Géant-volant des mers

    Tous les 4 ans, la ville de Saint-Malo se transforme pour accueillir la fameuse régate de la Route du Rhum. Cette course de bateau relie la Bretagne à la Guadeloupe. 6 catégories pour des bateaux de différentes tailles : Ultime, Multi 50, Immoca, Class 40, Multi Rhum et mono Rhum. Intéressons-nous à un des 6 géants des mers, l’ultime Maxi Edmond de Rothschild, qui grâce aux innovations techniques et architecturales devient un véritable poisson volant.

    Le Maxi Edmond de Rothschild c’est 32 mètres de long pour 23 de large, 15.5 tonnes, 210 m2 de trampolines et une surface maximale de voilure 650 m2. Il est doté des dernières avancées architecturales et techniques si bien qu’on ne sait plus vraiment si on parle d’aviation ou de marine…
Le bateau n’en est pas sa première course. 7 jours 23 heures 55 minutes et 24 secondes, c’est le temps qu’il aura fallu à Sébastien Josse et Thomas Rouxel pour rallier Le Havre à Salvador de Bahia au Brésil pour la Transat Jacque Vabre 2017. Le duo termine deuxième après l’équipage de Sodebo Ultim’.
Pour la 11 édition de la route du rhum, Sébastien Josse, alors seul aux commandes du maxi-volant, subit une avarie qui va le forcer a abandonner la course. L’étrave de son flotteur tribord est sectionnée de 8 m… Déçu par ce problème technique, Sébastien Josse reste positif quant à l’avenir de son bateau. Il avait pris un superbe départ qui lui avait permit de rester en première position devant 123 bateaux.

1.  Les concepteurs

Dessiné par l’architecte Guillaume Verdier, Gitana 17, de son nom de baptême, à été fabriqué dans les ateliers de Multiplast à Vannes (56). Une entreprise spécialisée dans les matériaux de composites. Elle a conçu de nombreux bateaux de courses (monocoque ou multicoque) mais aussi les coupoles d’or de la cathédrale orthodoxe de Paris par exemple.
Mis à l’eau pour la première fois en juillet 2017, Gitana 17 est le premier maxi-multicoque de course au large conçu pour voler en haute mer. Il a été imaginé, développé et construit spécialement pour des navigations en solitaire (comme la Route du Rhum), mais sera aussi apte pour la navigation en équipage.

gitana 17

2. Les flotteurs

Les trois flotteurs ont une forme d’étrave inversée. Ceci permet de rester au-dessus de l’eau tout en transperçant les vagues. Leurs fonds plats assurent une stabilité dans la mer formée en créant une véritable portance lorsque le bateau est dans les airs.
La coque centrale est pensée de la même manière. Plus haute, elle forme un rempart à la mer et accueil la nacelle : le lieu de travail du skipper.
Ce que l’équipe Gitana appelle « les appendices » sont les trois safrans et les deux foils situés sous les flotteurs. Les foils aux dimensions XXL permettent de faire planer le bateau 5 mètre au-dessus de l’eau grâce a leur forme en L. Les safrans situés à l’arrière des flotteurs dirigent le bateau. Ils ont une forme de T inversé pour stabilisé le bateau dans les airs. Ensemble, ils permettent au Gitana de prendre son envol malgré ses 15 tonnes. Fait de carbone, les appendices ont donné du fil à retordre aux ingénieurs. De multiple test grandeur nature ont été réaliser sur d’autres bateaux de la flotte d’Edmond de Rothschild pour les optimiser.

capture d_écran 2019-01-06 à 21.12.04

3. L’habitacle

Longuement pensé par les architectes et par son skipper Sébastien Josse, le cockpit du bateau est spartiate mais ergonomique. Il ne fait que 18 m2 et pourtant c’est dans cet espace que Sebastien Josse va faire toutes ses manœuvres. L’espace sec du bateau, sa cabine ne fait que 6 m2. Elle est placée au centre de gravité du bateau pour que le skippeur ne soit pas gêné par un « mal de mer » lors des très courts temps de sommeil que le skipper s’octroie. À l’intérieur, on trouve un grand écran d’ordinateur derrière un tabouret moulé, une couchette sur tribord, un réchaud et de multiples poches de tissus permettant de stocker quelques outils, une lampe frontale et sa brosse à dents. Il est inutile de chercher un point d’eau ou des WC. Il n’y en a pas ! Ici, le confort passe largement après l’ergonomie et la fonctionnalité.
Malgré la taille du monstre de carbone, la cellule de vie représente seulement 5 % de l’ensemble. Et pour cause, durant les sept jours de traversée, le marin va être complètement pris dans la course… Même si d’énormes efforts physiques sont accomplis, il n’y a pas le temps de se laver ni de se nourrir copieusement. Des repas son préparés, mis sous-vide et étiqueter dans les poches de tissus de la cabine. Sébastien Josse n’a plus qu’a les réchauffer.

Capture d’écran 2019-01-06 à 21.13.37.png

4. L’artiste intervenant

Si Gitana se montre innovant dans sa conception et dans sa réalisation, il l’est tout autant pour son esthétisme. Sous la demande d’Ariane de Rothschild, le graphisme du bateau est une collaboration entre Jean-Baptiste Epron et Cleon Peterson.
Jean-Baptiste Epron est un designer breton. Il a imaginé les robes de nombreux bateaux de course comme celle de Banque populaire, Sodebo, Paprec, … Pour Gitana 17, son rôle est d’adapter le dessin de Cleon Peterson au bateau.
L’artiste américain, dans la plupart de ses œuvres, peintures ou sculptures, témoignent de la violence passé et présente. Il dessine des armes aux mains d’hommes qui réprimandent d’autres créatures aux ressemblances humaines. On remarque souvent dans ses dystopies un combat entre soumis et dominant. Quatre couleurs reviennent systématiquement dans ses toiles acryliques : noire, blanc, or et rouge.
Mais la flotte de bateau d’Edmond de Rothschild à aussi une identité a respecté. De couleur blanche, jaune et bleu, le bateau arbore une grande rose des vents dont les flèches ont été prolongées.
Clean Peterson retrouve vite ses marques, adopte la couleur bleu et imagine des créatures aux allures mythologiques, de grande lance aux mains comme si elle tentait de maîtriser la mer.
Le Maxi Edmond de Rothschild devient la première œuvre du programme «Lasco project» (Palais de Tokyo) qui prend le large.

feather-by-feather-288x144-1440x741-blur

Bibliographie

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s